Vendre sur Internet booste l’activité du magasin

Selon une étude Oxatis-KPMG*, 63% des marchands ont bénéficié d’un impact positif de leur boutique e-commerce vers leur point de vente physique, notamment concrétisé par une augmentation des ventes.  

En 2015, 75% des sites marchands ont généré des ventes hors ligne et l’impact positif des ventes en ligne sur les magasins physiques continue de progresser : 63% (soit +12 points par rapport à 2014). « Le web-to-store, ou ROPO (Research Online, Purchase Offline) devient une réalité quotidienne. Les e-commerçants disposant d’un point de vente physique ont ainsi élargi leur zone de chalandise pour 65% d’entre eux, ont enregistré une augmentation de leur chiffre d’affaires sur les ventes physiques pour 63% d’entre eux (+5 points par rapport à 2014) et une augmentation de la fréquentation dans leur magasin pour 54% (+2 points par rapport à 2014). Enfin, pour 49% des propriétaires de boutique physique, le e-commerce est une opportunité de mieux informer leur clientèle », commente Oxatis.

Le revenu des ventes hors ligne générées grâce au site marchand représente plus de 50% du chiffre d’affaires total pour 16% des marchands, de 5% à 50% du CA total pour 50%des marchands et moins de 5% du CA total pour 34% des marchands. « L’impact positif d’un site marchand sur un point de ventes physique est plus qu’une réalité. Cette complémentarité des canaux est une véritable source d’opportunités supplémentaires d’augmenter son chiffre d’affaires », déclare Marc Schillaci, PDG d’Oxatis.

*Enquête menée pour la 9ème année consécutive sur plus de 2 500 e-commerçants du 16 novembre 2015 au 24 décembre 2015, 495 répondants dont 402 en France.

 

// Source : www.opticienpresse.fr, Anne-Sophie CROUZET, 31/03/2016