96% des français ont déjà effectué un achat online. Néanmoins, selon le sondage OpinionWay pour Inpost de mars 2015, il semble que le mode de livraison en point relais ou en bureau de poste ne fasse plus l’unanimité.

Ce désamour s’explique en premier lieu par le temps requis pour effectuer un achat online par rapport à un achat offline. Si l’on prend en compte le parcours d’achat dans sa globalité, on constate qu’il faut en moyenne 2 jours et 21h pour se procurer un produit en magasin quand il en faut près de 5  ½ online, soit +90% du temps passé offline. En cause principalement : les délais de livraison, de l’ordre de 3 jours et 10 h en moyenne. «De plus en plus de retailers ont conscience que les temps d’attente trop longs peuvent nuire à la fréquentation de leurs magasins, explique Thomas Le Guyager, Expert Cross Canal au sein d’EvoKe. Certains équipent leurs conseillers de vente de tablettes pour faciliter les transactions, d’autres mettent en place des signalétiques dédiées afin que le consommateur cross-canal repère rapidement le point Click & Collect. Aujourd’hui, ce système tend à se généraliser et s’intègre dans les habitudes et le parcours d’achat du consommateur. Et outre le gain de temps et les interactions générées, les enseignes peuvent ainsi collecter des données supplémentaires pour améliorer la connaissance client ».

89% des consommateurs estiment que patienter dans la file d’attente pour récupérer un achat online est une perte de temps ou une contrainte incontournable. Ils sont même 42% à devoir reporter le projet sur lequel ils travaillaient, et 23% à devoir globalement réorganiser leur journée. Si le temps d’attente qu’ils tolèrent est relativement élevé -puisqu’il avoisine le quart d’heure, il n’en reste pas moins que 55% d’entre eux s’ennuient tandis que 37% consultent leur smartphone durant ce laps de temps.