53% des ventes au détail devraient être influencées par le Web d’ici 2020, selon une étude basée sur le sondage de plus de 13 000 consommateurs dans sept pays européens*.

Selon les dernières prévisions Forrester, les ventes au détail cross canal en Europe vont passer de 457 milliards d’euros en 2015 à 704 milliards d’euros d’ici 2020. En les associant aux résultats générés par les ventes en ligne, ces ventes cross canal devraient atteindre 947 milliards d’euros, soit 53% du total des ventes au détail en Europe. Cinq filières clés devraient voir plus de la moitié de leurs ventes totales générées par le cross canal : le jardin et l’habitat, la beauté et les cosmétiques, les montres et bijoux, les chaussures, et enfin le prêt-à-porter. Les pays nord-européens seront plus influencés que ceux du Sud de l’Europe et notamment le Royaume Uni qui devrait être le pays le plus impacté par cette évolution ascendante des ventes via le Web.

D’Internet au magasin, le parcours gagnant

L’étude révèle aussi quelques évolutions dans l’air du temps : les smartphones génèrent 50% du trafic en ligne en Europe et notamment au Royaume Uni, et dopent les ventes. De même, les bornes connectées en magasins et les vendeurs équipés de tablettes encouragent également la prise de renseignements sur Internet en magasin avant l’achat final : alors que 21% des internautes européens font régulièrement des recherches en ligne sur des produits, 26% d’entre eux affirment cependant ne pas acheter régulièrement sur Internet. En observant les sources de découverte de nouveaux produits, force est de considérer que les recherches en ligne ont actuellement dépassé les magazines, la télévision et même les magasins physiques. Néanmoins, ces derniers profitent de cet engouement pour la recherche en ligne : « Pour chaque euro dépensé en ligne par les consommateurs, ils dépenseront 4€ en magasin sous l’influence de leurs recherches sur les canaux numériques », estime Michelle Beeson sur son blog. Incontestablement, les distributeurs doivent aujourd’hui reconnaitre la valeur de leurs canaux numériques et en tirer profit hors ligne.

*France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suède et Royaume-Uni.

 

// Source : Forrester