+ 17% de transformation en omnicanal par rapport à un parcours d’achat dit traditionnel : c’est ce qu’annonce l’Observatoire du ROPO publié le 31 août 2016 par FullSIX Retail. Nul besoin de préciser que ces dispositifs web-to-store intéressent tout particulièrement les retailers dont les canaux de distribution sont multiples.

Un dispositif avec des fonctionnalités plus poussées

Après le Product Locator qui a fait un tabac auprès de ces mêmes enseignes et marques, place au « Où acheter », dispositif qui permet de connaître l’état des stock d’un produit à un instant T chez tous ses revendeurs. Et grâce à un système de géolocalisation HTML5 très abouti, seuls les magasins de la zone de chalandise définie sont affichés.

2016-09-09-where-to-buy

L’objectif ? Proposer au consommateur un large panel de distributeurs on et offline chez qui il aura la possibilité de finaliser son achat. L’intérêt ? L’envoyer en un clic sur la page produit du revendeur ou l’inciter à se rendre dans le point de vente le plus proche pour procéder à l’achat.

Une gestion intelligente de l’affichage des revendeurs

Le module « Où acheter » de Smart TraffiK comprend un BackOffice entièrement pensé pour récupérer et stocker des fichiers de revendeurs off et online. Il rattache ainsi –avec des règles intelligentes- les produits de la marque ou de l’enseigne à ses revendeurs. Mieux encore, il permet au retailer de gérer comme il l’entend la mise en ligne de ses revendeurs en Front Office.

Gageons que dans un futur proche, ce dispositif sera accompagné de la possibilité de réserver son produit chez le revendeur de son choix !

//Source : Smart TraffiK by EvoKe, 14 septembre 2016.