Au premier trimestre 2015, l’achat sur mobile était en progression : 6 millions de m-acheteurs pour un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros. Des chiffres probants qui incitent de plus en plus de marques et d’enseignes à exploiter ce canal de vente. Faut –il être visionnaire pour affirmer que le mobile sera au centre des enjeux de la digitalisation du point de vente ?
Au sein d’EvoKe, éditeur de solutions cross canal, les spécialistes se sont attelés à intégrer un service Click & Collect et Click & Delivery sur un site mobile, convaincus que le client ne pense pas canal mais privilégie « la meilleure expérience d’achat » et « le meilleur service ». « Les exigences du consommateur ultra connecté portent désormais sur le niveau d’expérience proposée par le retailer et la manière dont il rendra la démarche d’achat inoubliable », souligne Thomas Le Guyader, CEO d’Evoke. Et de continuer : « le challenge sur un site mobile consiste à imbriquer ces dispositifs drive-to-store pour rendre l’achat attractif. Et cela commence par un formulaire de commande facilement accessible et un tunnel d’achat simplifié ».

Des initiatives cross canal à expérimenter in store
Le mobile est devenu le premier écran pour consulter, surfer, se renseigner et localiser le point de vente le plus proche. Il est déjà possible de connaitre le parcours du client en magasin grâce au système de géolocalisation et d’envoyer des offres personnalisées. D’autres scénarii ont également été proposés avec la participation active du conseiller de vente équipé d’une tablette. Grâce à l’offre promotionnelle reçue sur son smartphone, le shopper va pouvoir effectuer ses achats. En cas de rupture de produit, le vendeur consulte en temps réel les stocks disponibles, accède à toutes les données client et propose une livraison à domicile ou un retrait dans un autre point de vente. Bon nombre de retailers n’hésitent plus à mixer les offres online avec celles offline pour délivrer une expérience d’achat homogène, personnalisée surtout quand la concurrence est à quelques clics !
Assurément, la multiplicité des canaux permet à la marque de créer un lien avec ses clients et de les rediriger vers les points de vente, lieu où le parcours et le merchandising sont optimisés. Et les technologies drive-to-store associées aux mécaniques de cross sell et aux données comportementales et transactionnelles doivent conduire à une meilleure connaissance client, à générer du trafic et gonfler le chiffre d’affaires.