Selon une étude de Forrester, les ventes au détail transfrontalières en Europe vont passer de 29 milliards d’euros en 2015 à 40 milliards d’euros d’ici 2018. Actuellement, elles représentent 16% des ventes en ligne en Europe occidentale. Enfin, 28% des vendeurs au détail européens commercialiseront leurs produits hors de leur frontière. Une donnée qui laisse à penser que les concurrents seront désormais aussi bien sur le territoire national qu’à l’international.

Toujours à l’horizon  2018, 83% des acheteurs transfrontaliers européens choisiront d’acheter en ligne dans un autre pays européen. Ils dépenseront en moyenne par an 428€ contre 363€ actuellement. Autre enseignement : 42% et 41% des consommateurs issus respectivement d’Italie ou d’Espagne ont commandé des produits sur des sites hors de leurs frontières au cours des 3 derniers mois. Dans l’hexagone, 26% des e-acheteurs transfrontaliers sont concernés. Preuve que grâce à l’e-Commerce et à la complémentarité des canaux, les entreprises peuvent désormais s’ouvrir à de nouveaux marchés et satisfaire pleinement le consommateur final. Et les opportunités tendent à se multiplier compte tenu de l’apparition de nouvelles technologies digitales.

// source :  rapport Forrester « Western European Online Cross-Border Retail Sales Forecast, 2013 To 2018 »