Commencez dès maintenant à préparer votre commerce pour Apple Maps et Google+ Local

La bataille pour dominer l’espace « recherche locale » s’est intensifiée ces dernières semaines lorsque Apple et Google ont tous deux annoncé leurs nouvelles initiatives visant à tirer un maximum de profit de ce marché qui grossit rapidement.

Les gros titres « Apple lance son propre service de cartographie » et « Google places devient Google+ local » ont suscité un réel intérêt : non seulement par rapport à ce que ces changements signifient pour l’industrie, les entreprises elles-mêmes et les consommateurs qui utilisent ces services tous les jours, mais également par rapport à leur impact sur les commerces locaux qui comptent de plus en plus sur ces outils pour accroître leur visibilité et, à termes, leurs ventes Web To Store.

Alors que nombre d’interrogations demeurent sur la manière dont ces développements se dérouleront, il apparaît qu’avec un peu de prévoyance et de travail, les commerces locaux peuvent dores et déjà prendre des mesures et se préparer pour ces nouvelles réalités que présentent ces changements. Les clés du succès elles-mêmes ne sont pas nouvelles mais elles sont essentielles à cette mission.

Elles incluent :

  • S’assurer une inscription complète et juste sur des sites et canaux d’acquisition clé
  • Maximiser la quantité et la qualité des avis
  • Devenir un commerce plus actif et « social » sur le net

Considérons les deux annonces et réfléchissons à ce que votre commerce local peut faire pour tirer le plus de profits de cette période de changement.

Prendre un bon départ avec Apple Maps

Le lancement de l’application plan « Apple Maps » par Apple, prévu avec la mise à jour iOS6 pour cet automne, est en fait le lancement d’une toute nouvelle plateforme de recherche locale mobile. L’iPhone représentant 23% du marché global du smartphone dès le premier trimestre, selon le cabinet de recherche IDC, Apple Maps sera un media à côté duquel vous ne pourrez pas passer.

Ne pas faire partie des commerces apparaissant dans Apple Maps, y apparaître de manière erronée, ou y apparaître avec de nombreux avis négatifs, ne signifie pas seulement manquer une opportunité, mais aussi obtenir un mauvais impact sur vos résultats.

Lors de son annonce plus tôt ce mois-ci, Apple a déclaré que son service Maps « comprend des informations pour plus de 100 millions de commerces avec des fiches infos comportant des notes issues du site Yelp, des avis, les offres en cours et des photos. »

Greg Sterling, qui a suivi cette histoire de près, a souligné  que si Yelp fournit à Maps plus de 27 millions de ses avis gélocalisés, ce n’est probablement pas ce site qui lui fournit les fiches informatives.  La page sur les droits d’auteur d’Apple nous apprend les noms des divers autres prestataires auxquels Apple fait appel pour fournir les informations coordonnées, dont Localeze, Acxiom, et TomTom.

D’ici le lancement de Apple Maps (à part si davantage d’informations sont disponible d’ici là), nous ne serons pas en mesure de connaître exactement la façon dont les fiches informations des commerces seront fournies, ou comme le soulignait Greg, quelle en sera la qualité.

Nous serons aussi dans l’attente de connaître quels outils, le cas échéant, Apple mettra à disposition des commerçants comme des consommateurs pour réaliser les changements nécessaires à des fiches aux informations incomplètes ou inexactes.

web to store apple places

Toutefois, à partir de ce que nous savons déjà, votre commerce local peut déjà prendre plusieurs mesures pour se préparer à ce qui arrivera dans quelques mois :

  • Assurez-vous que votre commerce est inscrit (et correctement) sur Localeze et Acxiom, puisque ce sont sûrement ces principaux prestataires qui fourniront en premier à Apple Maps les informations de base (nom, adresse et numéro de téléphone) de votre commerce. Visitez les sites Localeze et Axiom pour examiner les modalités. Une fois inscrit sur ces sites, pensez à mettre à jour ou confirmer toutes les informations basiques de votre commerce telles que vos horaires d’ouverture, les modes de paiement et les options, ainsi que les produits que vous proposez. Avec les données de Yelp, il apparaît que les informations de Localeze et Axiom constitueront la base des informations qui apparaissent dans la fiche info de « Apple Maps ».
  • Investissez dans la création d’une fiche d’informations positive et exhaustive pour votre commerce sur Yelp, qui sera un élément clé dans le lieu et la manière dont il sera représenté sur iOS 6. Si ce n’est pas déjà fait, demandez votre fiche et mettez la à jour gratuitement et ajoutez des photos attractives de votre commerce qui apparaîtra dans la « Fiche Info » de Maps.
  • Familiarisez-vous avec les « choses à faire et à éviter » lorsque l’on répond à des avis », qu’ils soient négatifs ou positifs. Faîtes savoir à vos clients que vous êtes sur Yelp et demandez à ceux qui sont satisfaits par votre commerce de partager leur avis sur le site, le plus étant le mieux (un grand nombre d’avis positifs contribueront également à contrebalancer les avis négatifs que vous recevrez). Indiquez également aux clients que cela intéresse, que le plus ils sont précis sur leurs expériences, par exemple : « John est un excellent menuisier qui m’a aidé à choisir de nouveaux tapis, fenêtres et plancher », plus ils aideront les autres à retrouver votre commerce en recherchant certains termes spécifiques.

Comme nous l’a appris l’intégration de Yelp dans Siri sur l’iPhone 4S, les notes et le nombre d’avis sur votre commerce jouent un rôle important sur votre place dans les résultats de recherche sur iPhone. Continuez à faire du bon travail en terme de service clientèle, mais gardez à l’esprit que pour que votre travail soit représenté à sa juste valeur sur Yelp et Apple Maps, il vous faudra beaucoup d’efforts supplémentaires et de patience.

Durant les mois à venir (et bien-entendu lors du lancement), recherchez davantage d’informations sur les fiches informatives Apple Maps et les critères influençant la manière dont votre commerce sera retrouvé sur iPhone et iPad. Rester dans la course est tout aussi important que de poser ces fondations pour vous assurer que votre commerce bénéficie du placement positif qu’il mérite.

Tirer profit des Nouvelles Opportunités Sociales avec le Lancement de Google+ Local

A la fin du mois, Google a donné le coup d’envoi de ce qui est considéré comme un changement de taille pour ses fonctions en terme de recherche locale en faisant passer 80 millions de pages business de sa plateforme de longue date Google Places vers Google+ Local, en fusionnant ses fiches de commerces locaux avec le réseau social Google+.

Web to store google local

Comme vous le savez, les informations sur les commerces de Google représentent un élément impactant sur la recherche locale en raison de la place de premier choix dont ils bénéficient dans les résultats de recherche Google, les plans et les offres mobiles. Les pages Google+ Local auront d’autant plus d’influence qu’elles feront partie de Google+ et seront donc également indexées, influençant ainsi directement les résultats de recherche Google.

L’introduction de Google+ Local inclut l’intégration de Zagat, que Google a acheté l’an dernier dans les fiches info de Google sur les commerces locaux.

Il est vraisemblable que les commerces locaux apprécieront davantage les scores plus dynamiques « médiocre à parfait » basés sur sur 30 points de Zagat, en comparaison aux notes traditionnelles sur cinq étoiles, puisqu’ils permettent aux commerces locaux d’être évalués de manière plus précise.

Les utilisateurs peuvent attribuer une note de 0 à 3 aux commerces locaux, ce qui pourra prendre un certain temps pour s’y habituer (les amateurs de restaurant peuvent noter la cuisine, la décoration et le service, tandis que ceux qui ont l’habitude de se rendre dans un lieu tel que Best Buy peuvent noter la qualité).

Web to store google local

Les pages Google+ Local qui sont bien plus attractives visuellement parlant que leur prédécesseur, proposent des avis provenant exclusivement de membres Google+. Les avis rédigés par des personnes figurant dans un cercle Google+ (amis, famille et collègues) bénéficient d’une importance accrue dans la recherche de l’internaute et peuvent même faire l’objet d’un filtre.

Cela dit, l’impact initial de Google+ Local sur les commerces locaux est relativement mineur, bien qu’il y aient de nouvelles fonctions telles que la possibilité d’attirer des membres (grâce aux « +1 »), répondre aux avis et écrire aux clients.

Cependant, Google a remarqué que de nombreux autres changements sont en cours. Voici quelques conseils à garder à l’esprit puisque ces changements se dérouleront sur les prochains mois :

  • Si vous ne possédez pas de fiche Google+ Local ou qu’il existe des informations à corriger, il est temps de faire ces vérifications, gérer et éditer votre fiche sur le tableau de bord de Google Places for Business. Les propriétaires d’un commerce devront cliquer sur le bouton « Gérer cette page »  figurant sous la section « Est-ce votre commerce » à droite de la page. Une fois connecté, profitez-en pour rédiger une description de votre commerce et charger des photos dans le but de rendre votre page plus vivante.
  • Si vous avez déjà créé une page Google+ pour votre commerce, vous devrez vous demander ce que l’arrivée des pages Google+ Local implique pour vous. Feriez-vous mieux de supprimer votre page Google+ ou garder les deux ? Google recommande de continuer à gérer chaque page séparément. Auparavant, Google acceptait des candidatures pour connaître les avancements à l’avance, mais n’accepte plus de volontaires. Si vous souhaitez être informés des dernières modifications, vous pouvez vous inscrire ici aux mises à jour de Google.

Voici une autre raison de conserver votre page Google+. Chris Silver Smith souligne que sur le long terme, Google pourrait récompenser les pages business ayant le plus de fans, ou celles travaillant activement à engager les internautes, en leur offrant une meilleure visibilité sur les pages de résultats. En outre, nous savons que les avis joueront un rôle intégral dans la place des commerces locaux dans les pages de résultats et que les avis rédigés par des amis et la famille auront également un impact de poids.

A ce jour, Google+ n’a pas encore fait assez de bruit pour attirer l’attention que les commerçants donnent à Facebook et Twitter. Mais avec davantage de fonctions « sociales » et un plus gros impact sur Google, cela change rapidement. Il est temps de commencer à penser à Google+ comme à un égal de vos autres réseaux et faire ce que vous pouvez pour tirer un maximum de votre présence sur ce réseau et l’intégrer dans votre stratégie digitale. Comme avec vos autres réseaux sociaux, encouragez vos clients à attribuer un « +1 » à votre page et à partager leurs bonnes expériences avec votre commerce. Les résultats de vos efforts pourront sembler insignifiant à court-terme, mais pourront avoir des  impacts à long-terme sur votre présence SEO locale.

L’importance croissante de Google sur la recherche locale implique que les commerces locaux doivent suivre les dernières tendances pour ne pas risquer d’être à la traîne. Mettez de côté du budget marketing les mois à venir pour construire votre présence sur Google+/Google+ Local et suivez les annonces pour connaître les prochaines orientations.

Rédigé le 26 juin 2012 par Stephanie Hobbs, Traduit et adapté de l’anglais par Myriam

Article original: http://searchengineland.com/how-to-get-your-business-a-few-steps-ahead-on-apple-maps-google-local-125750

Un commentaire sur “Commencez dès maintenant à préparer votre commerce pour Apple Maps et Google+ Local

  1. Pingback: Commencez dès maintenant à préparer votre commerce pour Apple Maps et Google+ Local | Économie de proximité | Scoop.it

Comments are closed.