Crazy Friday : comment créer l’événement chez les e-commerçants et favoriser le trafic in-store

Le 27 novembre, une grande effervescence va agiter les e-commerçants. Originaire d’outre-atlantique, le Crazy Friday est devenu aussi bien un phénomène médiatique que commercial, marquant le début des achats de fin d’année. Au Royaume-Uni, les taux de conversion ont grimpé durant le week-end du Crazy Friday devançant le jour du Boxing Day. En moyenne, un acheteur réalise 20 transactions sur Internet par an en particulier à l’occasion d’événements tels que le Crazy Friday. Les consommateurs réagissant plus sensiblement aux réductions événementielles. Fort de ce constat, les e-commerçants fourmillent d’initiatives. En 2014, 15 % des e-shoppers français profitaient des promotions online et offline : La Redoute, La Fnac, Cdiscount, Amazon, Alinéa ou encore Conforama ont célébré l’événement. Même le groupe Klépierre , acteur majeur européen des centres commerciaux s’est laissé convaincre. Pour ce prochain rendez-vous, ce sont plus de 80% des enseignes des centres commerciaux en France et en Belgique qui proposeront une offre. Quel est donc le défi pour les e-commerçants ? Faire parvenir aux shoppers à la juste date, l’offre la plus juste ! A coup de mailing personnalisés, de notifications push ou de QR-codes dédiés, les marketeurs vont mettre la pression publicitaire. Mais pour séduire le shopper, il faut réinventer les moments d’achat.

Comment se préparer quand on est une marque ? Grâce à la solution omnicanal Smart TraffiK, il est désormais possible d’intégrer un module d’e-réservation afin d’anticiper les achats. À partir de la home page du site marchand, l’internaute a accès à un shop-in-shop, un espace théâtralisé pour créer l’événement. Il peut alors choisir son produit, le e-réserver dans le point de vente le plus proche et se rendre en boutique le jour J. Le SMS de confirmation sera ce jour-là accompagné d’une promotion spécifique. Un système de géolocalisation permet de situer le point de vente le plus proche disposant du produit en stock. Mais quand le consommateur dispose d’une wish list et qu’il ne veut pas s’en éloigner, il est possible de proposer sur l’e-shop de la marque, un module d’e-réservation de pointe permettant d’afficher de manière intelligente les résultats de recherche de magasins. Une innovation rendue possible grâce à un algorithme propriétaire qui combine à la fois le moment de l’acte d’achat, les zones à fort maillage et le contexte d’activité des points de vente (efficacité de réponse du magasin,  jours d’ouverture, type de localité (province, Paris, IDF), le nombre de réservations en gestion)…. En magasin, l’heure est au ré-enchantement du parcours d’achat. Plus d’interminables files d’attente, le point de vente a préparé l’arrivée de ces e-acheteurs. Reconnu en point de vente par le conseiller de vente grâce à son offre promotionnelle, le client va bénéficier de ses conseils et découvrir à travers les  rayons de nouvelles opportunités d’achats.