70% des Français disent vouloir acheter leur cadeau de Saint-Valentin en magasin physique

La Saint-Valentin reste une tradition bien ancrée dans les mœurs des Français : 66%, soit deux-tiers d’entre eux, la souhaiteront à leur conjoint ou conjointe mais la nécessité d’acheter un cadeau divise les Français !

En ce début d’année 2014 marquée par des soldes mitigées, la Saint-Valentin ne sera pas forcément synonyme de fête pour les commerçants, puisque un Français sur deux (49%) n’a pas l’intention d’acheter de cadeau à cette occasion.

Pour autant, ceux qui décident de le faire constituent une cible aisée et attractive : le profil type de l’acheteur est un homme (56%) âgé de 35 ans et plus (57%)… et plutôt CSP+ (57%). La palme des intentions d’achat revenant à ceux vivant en couples avec enfants (62%).

Au final, 70% des Français disent vouloir acheter leur cadeau de Saint-Valentin en magasin physique.

Parmi les 30% d’acheteurs qui se tourneront vers les sites ou applications de vente en ligne, 18% opteront pour le site Internet d’une enseigne traditionnelle, les « pure player » de la Toile ne récoltant que 12% des intentions d’achat.

Là encore, on note qu’une fracture s’opère avec les CSP+ puisque c’est la moitié d’entre eux qui achèteront leur cadeau en ligne, sur le site d’une enseigne (31%) ou chez un « pure-player » (20%).

Etude-Ifop-flash-St-Valentin
Retrouvez l’étude complète IFOP-Bonial Saint-Valentin : http://www.bonial.fr/corporate/relations-presse/etude-ifop-flash-les-francais-et-les-intentions- dachats-de-cadeaux-pour-la-saint-valentin/