3 domaines dans lesquels les objets smart vont exploser

Nous disposons désormais d’objets connectés aboutis, dotés de très nombreuses fonctionnalités. L’objet n’est plus seulement connecté, il est intelligent et apporte un réel service à son utilisateur. Zoom sur ces innovations.

1/ Le sport connecté

Ainsi, dans le sport, tout, tout, tout se connecte désormais : ballon, vélo, club et balle de golf, tapis de course, basket, etc. Les principales fonctionnalités visent à calculer en temps réel les performances du sportif. Tel est le cas de la société SmartHalo, qui permet de connecter, simplement, votre vélo. Et vous offre des itinéraires en temps réel et, bien entendu, l’enregistrement de vos données. En fitness, les nouveaux tapis de course ou autres vélos sont désormais équipés de puces NFC permettant de communiquer avec la carte de membre du membre et d’enregistrer au-delà de ses performances tous les réglages habituels : poids, taille, niveau de difficulté, temps de course, etc. Si ces fonctionnalités offrent un confort supplémentaire au consommateur, elles donnent au patron de salle une meilleure connaissance du taux d’utilisation de ses machines.

2/ La santé connectée

Dans le secteur de la santé, plusieurs sociétés comme Sense Mother ou Silver Mother se positionnent sur l’aide à la prise du programme de médication. En outre, Sweat Sensor propose, en installant un capteur sous vos vêtements, de mesurer différentes données sur votre santé en temps réel grâce à l’analyse de votre transpiration. Dans la lignée des prélèvements, LSee est un petit appareil qui récupère une goutte de sang au bout du doigt. Relié à une appli, il permet de suivre la dégradation de la graisse du corps et de mieux gérer sa perte de poids.

3/ La maison connectée

Mais c’est surtout la maison connectée qui semble avoir le vent en poupe. Et notamment avec les centrales de connexions des objets connectés comme Ooma Telo qui centralisent l’ensemble des objets connectés, alarme, prises, serrures, interphone, etc., tout en proposant des scénarios. Exemple : si l’alarme sonne, toutes les lumières s’allument et la chaîne hi-fi démarre en volume maximal pour attirer l’attention des voisins.

En conclusion, il faut retenir que l’on parle aux objets désormais (on les alimente en data), et les objets connectés se parlent entre eux… Désormais, il faut écouter ce que les objets nous disent et contextualiser les données récupérées pour améliorer continuellement leurs usages auprès du consommateur.