1 enseigne sur 2 n’utilise pas encore de dispositif cross canal

L’avenir du Cross Canal

22% des enseignes ont d’ores et déjà mis en place une solution cross canal en mode full web ou SaaS, et 14% des retailers envisagent de la déployer dans les 2 années à venir (source : étude IDC – mars 2015). Elles sont également 44% à déclarer être équipées de supports mobiles en magasin (tablettes, iSMP).

Si ce constat prégnant semble révéler la volonté des retailers de prendre le virage du digital, ils sont toujours 50% à ne pas disposer de logiciels dont les fonctionnalités répondent aux problématiques omnicanal. Néanmoins, parmi eux, 14% sont prêts à l’initier dans les 12 prochains mois, et 13% sont en réflexion sur ces projets.   

Le customer centric, nouvel enjeu de la stratégie digitale des retailers

Les enseignes sont principalement motivées par la faculté qu’ont les dispositifs cross canal à générer de la data, précieux élément d’étude de la connaissance client. En effet, elles sont 88% à l’utiliser pour mieux analyser les comportements clients et ainsi développer une offre et des services adaptés.

En ajoutant un canal comme le Click & Collect, les retailers récupèrent un certain nombre de données, leur permettant ainsi d’améliorer l’expérience client. Elles sont ainsi 86% à estimer qu’il est stratégique pour elles d’avoir une plateforme pour centraliser la gestion des points de vente en temps réel et d’intégrer l’approche omnicanal.

« La solution Smart Traffik apporte cette agilité et la rapidité de déploiement », précise Thomas Le Guyader, Expert Cross Canal au sein de Smart Traffik.
Selon les distributeurs, les dispositifs cross canal permettraient d’anticiper les besoins, analyser les volumes de stock et donc de piloter au mieux les commandes et ventes. Ils sont 75% à estimer qu’il est prioritaire de réduire la durée de mise sur le marché de leurs produits. 

 

Source : Sondage IDC pour Cylande – Avril 2015